Votre spécialiste du chat domestique

Déménager Sereinement avec son Chat ou son Lapin

Un chat dans un carton se préparant à déménager - Pens and Pets
Table des matières
   Temps de lecture 8 minutes
Organiser son déménagement avec son chat ou son lapin en toute sérénité

Vous allez bientôt quitter votre logement et vous ne savez pas comment préserver au maximum votre boule de poils ? Alors, restez ici ! Après avoir changé de domicile à de très nombreuses reprises, les déménagements n’ont (presque) plus de secrets pour moi. On ne va pas se mentir, ce type d’événement est une grosse source de stress pour nous, humain ! Alors, imaginez ce qu’il en est pour nos compagnons à quatre pattes ! Ils ressentent qu’il se trame quelque chose, mais sans pouvoir comprendre ce qu’il se passe. Tout ce remue-ménage peut être la source d’apparition de comportements indésirables chez nos félins ou nos lapins. Et ce n’est pas étonnant puisque c’est le seul moyen qu’ils aient pour exprimer leur chamboulement. Mais bonne nouvelle : ce n’est pas une fatalité ! Il est tout à fait possible d’éviter ces petits désagréments. Ma belle Arya me suit dans mes aventures depuis mon tout premier appartement d’adulte. Et avec les années, c’est toute une petite tribu que je déplace avec moi. Je vais vous livrer toutes mes astuces accumulées au cours de ces dernières années pour déménager sereinement avec son chat ou son lapin.

Comment s’organiser pour préserver sa boule de poils avant le jour du déménagement ?

En général, quelques semaines avant la date fatidique, on commence à mettre sa vie en boite. C’est alors l’occasion de faire un très gros tri. Bien souvent, ce n’est pas une partie de plaisir, car entre la pile de cartons, la pile d’objets à donner et la pile de vieilleries à jeter, notre logement se transforme en véritable capharnaüm. On circule mal, on se cogne et on ne retrouve plus rien. Vous voyez de quoi je parle ?

Notre animal, en spectateur impuissant, commence à se demander quelle mouche a bien pu nous piquer ?! Serions-nous devenus fous ?? Mettons-nous une minute dans sa tête… et accordons nous un peu d’anthropomorphisme pour une fois !

« Quelle est cette nouvelle manie de tout changer de place, de tout laisser traîner ? Humain, tu as un comportement vraiment étrange ! Hop Hop Hop… Où tu vas comme ça avec mon jouet ?

Ah non ! Non, non, non ! Ne touche pas à mon panier, remets ça à sa place, pauvre fou ! De quel droit tu empiètes ainsi sur mon domaine ? Je t’aimais bien l’humain, mais là, c’en est trop. C’est quoi la prochaine étape ? M’enlever ma litière ? Tiens, tu n’as qu’à la prendre, regarde, je fais déjà pipi à côté !

Et pourquoi tu laisses cette pile de grosses caisses à côté de mes gamelles, hein ? Bon, après tout, ça a l’air sympa pour se faire les griffes ou les quenottes… »

Et voilà ! C’est ainsi qu’arrivent les possibles :

  • déjections hors bac ;
  • griffades ;
  • miaulements intempestifs ;
  • partie de cache-cache ;
  • tentative d’évasion ;
  • etc.

Maintenir intact l’environnement de son animal

Pour éviter ce scénario, il est primordial de préserver aussi longtemps que possible l’environnement de votre petit compagnon. Que ce soit le chat ou le lapin, il s’agit d’animaux très attachés à leur domaine vital. Leur lieu de vie prend une place importante dans leur quotidien. Ils sont habitués à son agencement et aux repères olfactifs qu’ils y ont déposés. Pour respecter ça, laissez leurs affaires à leur place jusqu’au jour J. On ne sait pas toujours par où commencer, mais grâce à vos animaux, vous savez de quoi vous occuper en dernier ! Bien entendu, vous pouvez déjà emballer ce qui ne leur servent pas actuellement, comme les paniers d’hiver si vous déménagez en plein été par exemple.

S’organiser méthodiquement dans le chaos des préparatifs du déménagement

L’apparition de cartons un peu partout dans la maison peut devenir une source de stress ou, au contraire, un nouveau terrain de jeux à explorer. Bien qu’enrichir l’environnement de ses animaux soit une très bonne idée, cela pourrait s’avérer dangereux dans ce cas là ! Surtout pour nos petits lapins qui raffolent de grignoter ce genre de texture. En glouton qu’ils sont, ils pourraient en ingérer une grande quantité. Ce qui entraînerait très probablement des troubles digestifs. Ils seraient aussi susceptibles de se faufiler entre et se coincer ou encore tomber à l’intérieur de l’un d’eux et ne pas réussir à en ressortir. Pire encore : un des cartons pourrait leur tomber dessus !

Pour éviter une visite en catastrophe chez le vétérinaire, je vous conseille de dédier une pièce, ou deux, pour entreposer vos cartons. J’ai bien conscience que ce n’est pas toujours une chose aisée en termes de place. Dans ce cas, les autres possibilités sont  :

  • soit à l’inverse, d’isoler votre animal ainsi que toutes ses affaires. J’en parle plus précisément juste après.
  • ou soit de mettre vos cartons en enclos… oui oui ça se fait !
2 chats qui jouent dans les cartons de démanagement - Pens and Pets

Comment déménager sereinement avec son chat ou son lapin le jour J ?

Ça y est, le jour J est arrivé et c’est le branle-bas de combat ! Vous avez revêtu votre tenue la plus confortable, les amis ou (les déménageurs) sont arrivés : la chaîne humaine de carton peut commencer. Voir un tas de personnes nouvelles dépouiller votre maison, c’est très perturbant et stressant. Avec toute cette agitation, il y a des chances que votre loulou profite des portes ouvertes pour prendre ses pattes à son cou. Et s’il ne s’évade pas, il risque :

  • de se coincer quelque part ;
  • de se faire marcher dessus ;
  • ou encore d’être écrasé par un meuble mal maintenu !

Placer son chat ou son lapin dans un lieu sécuritaire durant le déménagement

Alors, le temps de charger l’ensemble de votre mobilier et de vos cartons dans le camion, je vous conseille d’isoler votre chat dans une pièce à part qui peut se fermer, s’il ne l’était pas déjà. Mettez-y ses affaires : litière, gamelles, panier, jouets préférés, etc. Vous pouvez en faire de même pour votre lapin, et ajouter un enclos si la zone n’est pas sécurisée.  Agrémentez l’endroit avec des activités qu’il aime afin de l’occuper un peu. Il est bien possible qu’il soit trop stressé pour s’y intéresser, mais au moins, il aura le choix ! Et le choix c’est important 😉 Voici un petit post sur le sujet : version instagram .

Voici quelques idées de distraction pour votre matou :

  • un tapis de léchage ;
  • un griffoir ;
  • sa pâtée préférée ;
  • quelques friandises ;
  • etc.

Et quelques suggestions pour votre pinou :

  • rouleau de papier toilette en papillote ;
  • balle en osier ;
  • friandises ;
  • etc.

L’isoler avec ses affaires lui permettra de faire l’autruche comme on dit ! Il sait qu’il se passe quelque chose au-delà des murs qui l’entourent, mais c’est bien plus rassurant d’être caché dans sa bulle, avec ses repères et son odeur !

Inutile d’aller le voir trop régulièrement, il est préférable de le laisser tranquille. Si vous voulez quand même vérifier que tout va bien, ouvrez la porte très lentement, juste assez pour entrer. Et refermez bien derrière vous ! Cela peut paraître évident, mais ces petites bêtes sont très rapides et furtives ! Un drame est si vite arrivé.

Pensez à prévenir tout le monde que votre félin ou votre lapin est confiné. Le mieux est encore de placer une affiche visible sur la porte de la pièce en question.

💡Bon à savoir : en cas de stress vraiment trop important, vaporiser un peu de valériane sur le panier ou le plaid préféré de votre chat ou votre lapin peut l’aider à se détendre. Cette plante est en effet reconnue pour ses vertus apaisantes.

Rester à proximité de son animal pour le rassurer

Si vous êtes l’humain « référent » de votre moustachu, alors il est préférable de toujours vous trouver dans le même lieu que lui ! Malgré la séparation physique de la pièce, il continue à percevoir votre odeur et cela peut contribuer à le rassurer.

Si vous pouvez déléguer les allers-retours, faites-le. Concentrez-vous sur toutes les tâches à faire dans le logement à vider. Si pour des questions d’organisation, vous ne pouvez pas faire autrement que de participer aux nombreux trajets, ce n’est pas catastrophique non plus.

En revanche, je déconseille très fortement de laisser votre animal seul trop longtemps pour x ou y raison. Par trop longtemps, j’entends toute une nuit par exemple, que ce soit dans l’ancien ou le nouveau foyer.

Anticiper le transfert de son poilu vers la nouvelle maison

La dernière étape de votre journée doit consister à charger en voiture votre petit compagnon avec toutes ses affaires. Normalement, elles devraient être prêtes si vous les avez placées avec lui dans un endroit dédié.

Pour ne rien oublier et avoir toutes les choses nécessaires sous la main le jour J, je vous conseille d’établir une check-list ! Vous pourriez vous servir de celle que j’offre dans mon article pour organiser ses vacances avec un chat ou un lapin. Vous y trouverez aussi des recommandations pour les trajets en voiture. Cela pourrait être d’autant plus utile si vous devez faire un déménagement longue distance 😉 !

Enfin, sachez que si, comme moi, vous avez tout un petit clan à déplacer, il faudra veiller à tous les embarquer en même temps. Le compte-goutte est vraiment déconseillé, car cela pourrait fragiliser la bonne cohabitation qu’ils avaient auparavant.

Et bien sûr, si vous décidez d’emmener votre ou vos animaux dans le nouveau logis, c’est que vous y restez, vous aussi.

Déménager avec ses animaux

Comment emménager en toute quiétude avec son compagnon à quatre pattes ?

Diffuser l’odeur de son félin ou de son lapin dans la nouvelle maison

La journée est enfin terminée ! Toutes vos affaires sont emmenées dans la nouvelle maison et vos amis sont partis. Le calme se fait enfin ressentir. C’est le moment idéal pour commencer à déballer la vaisselle, les pulls d’hivers (très important), la décoration. les affaires de votre chat ou de votre lapin, pardi ! C’est essentiel de le faire très rapidement, voire en premier ! Car cela permet de diffuser son odeur dans cet environnement nouveau et qu’il retrouve ainsi ses marques. D’ailleurs, je vous encourage à déposer quelques objets avec son odeur dès que vous avez les clés.

Aménager le nouveau foyer pour accueillir au mieux son petit compagnon

Une chose à ne pas négliger est l’aménagement du nouveau foyer. Ce dernier doit se penser dès que vous visitez la maison ! Projetez-vous pour savoir comment agencer les affaires de votre loulou. Une fois sur place, il est possible qu’il en décide autrement. Il faudra y être attentif et s’adapter en conséquence. Par exemple, s’il se met à uriner dans une zone bien définie ailleurs que dans sa litière, il serait peut-être judicieux de l’y déplacer. Votre animal doit avoir du choix. Observez son comportement et soyez flexible dans votre organisation.

Il faut aussi penser sécurité. Repérez tous les éléments potentiellement dangereux :

  • escaliers ;
  • balustrade ;
  • câbles électriques accessibles ;
  • fenêtres non protégées;
  • etc.

Prévoyez une solution pour chaque point que vous aurez relevé.

Concernant votre décoration, je sais que bien souvent en arrivant dans un nouveau lieu, on a envie de la rafraîchir. Je vous recommande de laisser passer un petit délai avant d’agrémenter votre milieu d’objet neuf. En effet, cela pourrait apporter une perturbation supplémentaire à votre moustachu. Il doit vraiment retrouver les repères qu’il avait dans l’ancien logement pour pouvoir se sentir chez lui.

Familiariser progressivement sa boule de poils avec son nouvel environnement

Pour une transition en douceur, vous pouvez à nouveau placer votre félin dans une pièce dédiée. Pour votre lapin, là encore un enclos peut suffire. L’idée est de leur faire découvrir les lieux progressivement sur plusieurs jours, voire semaines. Je vous le préconise surtout si votre animal est très anxieux. Ensuite, vous pouvez aller le voir et laisser la porte ouverte (assurez-vous qu’il n’a pas la possibilité de s’échapper). C’est important de lui parler, de le rassurer et de passer du temps avec lui.

Si votre chat avait l’habitude de vadrouiller en extérieur, il va falloir qu’il se montre patient avant de pouvoir réitérer ses petites expéditions. Il doit d’abord s’imprégner suffisamment de la nouvelle maison. Pour cela, il faudra le garder à l’intérieur durant plusieurs semaines, voire mois ! Après un laps de temps suffisant, vous pourrez l’autoriser à explorer le jardin et les alentours. Si vous le lâchez de manière précipitée, il risque de ne pas revenir et même de retourner…. à l’ancien foyer suivant la distance !

Être préparé aux possibles changements de comportement de son animal

Selon son caractère, votre minet ou votre pinou va explorer son nouveau chez-lui plus ou moins rapidement. Il peut aussi rester caché un long moment ! Certains animaux ont besoin d’un temps d’adaptation plus long et c’est OK. L’important est de le laisser aller à son rythme sans le brusquer.

Pas de panique non plus s’il s’oublie sur le canapé, sur le sol ou sur votre lit ! C’est embêtant, je sais, mais rappelez-vous que votre boule de poils vient de vivre un très gros chamboulement. C’est donc tout à fait normal. Le punir ou lui crier dessus n’aiderait en rien. Toutefois, si ces désagréments perdurent plus de deux semaines, cela devient inquiétant. Dans ce cas, il est raisonnable de prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire. Cela permet de vérifier que le stress du déménagement n’a pas déclenché une pathologie sous-jacente. S’il n’y a rien sur le plan clinique, alors vous pouvez faire appel aux services d’un ou d’une comportementaliste félin !

Vous connaissez maintenant mes principales clés pour réussir un déménagement tout en douceur. Néanmoins, je tiens à rappeler que chaque animal est différent et chaque situation est unique. Dans cet article, je reste assez généraliste. Il m’est impossible de faire du cas par cas. Si vous rencontrez une condition particulière telle que :

  • un déménagement de dernière minute ;
  • un déménagement longue distance ;
  • un déménagement suite à une séparation ;
  • un déménagement avec plusieurs animaux ;
  • une persistance de comportements indésirables après le déménagement ;
  • etc.

N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour votre (ou vos) félin.s, je serais ravie de pouvoir vous accompagner pour organiser votre déménagement en toute sérénité 😊.

Témoignage et émotions

Notre petit papi Grey fut le premier à explorer sa nouvelle maison lors de notre dernier déménagement. Malgré le fait qu’il était aveugle et avait de nombreux soucis de santé dont de l’arthrose qui ne lui permettait plus de se déplacer comme avant. 

Il est sorti le premier, a fait un tour dans la pièce de vie, et s’est très vite senti à l’aise et chez lui.

Rappelons le fait que nos animaux sont tous très différents et parfois très étonnant.

Ce petit coeur était une vraie force de la nature et après avoir vécu des années seul et en cage il mordait la vie à pleines dents et n’avait peur de rien !

 

Il est primordial de les observer et de les laisser aller à leur rythme. En respectant cela vous pourrez avoir de très belles surprises comme nous l’avons eu avec notre petit coeur.

Sa copine Pin-Up qui est bien plus jeune et en bonne santé a mis plusieurs jours à oser sortir de sa pièce. 

Ayant 4 lapins et 2 chats, j’ai observé de nombreuses différences entre chacun. Et pourtant le résultat fut le même pour tous : une vie harmonieuse dans un nouveau foyer, tous ensemble.

 

Mon Grey nous a malheureusement quitté le 5 juillet 2023 suite à ses nombreux soucis de santé lié à une grosse négligence durant sa jeunesse et avant son arrivée chez nous.

J’en profite pour rappeler à quel point il est important de se renseigner sur un animal avant de l’adopter ou de l’acheter et de connaitre ses besoins fondamentaux. 

 

Et pour finir : un déménagement n’entraine pas le besoin d’abandonner son animal ! Il est tout à fait possible de l’emmener avec soi dans la plupart des cas.

Mes articles ayant pour but de sensibiliser et de lutter contre l’abandon et la maltraitance animale, j’espère que ces quelques lignes pourront vous accompagner lors de vos prochains changements de vie et surtout n’oubliez pas que vous pouvez me solliciter pour des conseils personnalisés.

Un lapin explorant son nouveau foyer

Le texte a été rédigé par Lucie Rauch , rédactrice web, et moi-même, toute copie sans notre accord et sans citer cette page internet est formellement interdite. Il repose sur mes connaissances et nos propres expériences. Chaque évènement et chaque animal étant unique, il sera fortement conseillé de demander un accompagnement personnalisé.
Toutes les photos de cet article sont ma propriété et ne peuvent être prises sans mon accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bonjour à tous !

Je suis actuellement en congés maternité et je ne prends plus de RDV avant août. Merci de me contacter via mail à l'adresse pensandpets@gmail.com pour toute réservation !

A bientôt

Ceci fermera dans 20 secondes